«Kohlantess» à la prison de Fresnes : «Jamais je n’ai été informé» assure Éric Dupond-Moretti

Posted on

Sous le feu des critiques, le ministre de la Justice a affirmé que la course de kart était une «initiative du directeur de la prison avec l’organisateur».

Les accusations se multiplient au sein de la classe politique. Depuis quelques jours, le garde des Sceaux Éric Dupond-Moretti est sous le feu des critiques. En cause, une course de kart organisée fin juillet à la prison de Frênes, lors d’un «Koh Lanta des cités» imaginé par Djibril Dramé, spécialiste de ce type d’événements dans la ville de Fresnes depuis plusieurs années.

À lire aussi«Kohlantess» à la prison de Fresnes : le lourd passé d’un participant, qui a violé sa conseillère en intérim en 2018

En visite ce mardi 23 août à la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis, dans le département voisin de l’Essonne, le ministre de la Justice assure devant la presse : «Jamais je n’ai été informé, jamais mon cabinet n’a été informé». «Si j’avais su qu’une compétition de karting était organisée, j’aurais mis un veto très clair», ajoute-t-il. Le garde des Sceaux affirme avoir «demandé une enquête pour voir jusqu’où tout cela remonte. Il s’avère que c’est une initiative du directeur de la prison de Fresnes avec l’organisateur».

À VOIR AUSSI – Karting à la prison de Fresnes: la publication de la vidéo a été «validée» par le ministère de la Justice

Si la gauche balaye une polémique jugée vaine, la droite, elle, accroît la pression sur le membre du gouvernement.

Au sein des Républicains, le député Julien Dive estime ainsi que la position du ministre n’est «pas tenable». Selon lui, sa version des faits ne tient pas, car «une prison, c’est pas un supermarché. On ne rentre pas dans une prison comme ça.» «Je préférerais qu’il joue la sincérité, qu’il vienne en répondre devant la commission des lois, qu’on étudie la question de ce type d’événements», explique-t-il encore au micro d’Europe 1 ce mardi matin. «Surtout, faire la lumière sur l’état de nos prisons», poursuit-il.

«C’est un scandale»

«C’est à l’image du laxisme dans lequel s’enfonce la société française», affirme de son côté le député RN Philippe Ballard. Sur le plateau de CNews, l’élu du parti à la flamme assure qu’«on ne peut pas imaginer que son cabinet n’était pas informé». Il dénonce un «signal terrible» envoyé aux victimes, mais aussi à «ceux qui sont encore dehors, qui ne sont pas allés en prison et (…) se disent après tout, c’est pas si grave que ça, la prison». «C’est un scandale, insiste-t-il encore, et peut-être que M. Dupond-Moretti pourrait penser à démissionner».

Face à ses détracteurs, le ministre de la Justice reste mobilisé. Le porte-parole du gouvernement, Olivier Véran, lui a aussi exprimé son soutien, en affirmant que «ni le ministre ni même le directeur central de l’administration pénitentiaire» n’étaient au courant. «Je m’en suis entretenu avec Éric Dupond-Moretti et il me l’a confirmé», a-t-il fait savoir sur France Inter. Et d’ajouter : «Je comprends que ça mette en tension les Français. Chacun a bien sûr conscience que ce n’est pas le quotidien dans la prison.»

À VOIR AUSSI – Karting à la prison de Fresnes: Paul Sugy explique comment l’événement a été organisé

Jasaseosmm.com Smm Panel is the best and cheapest smm reseller panel Buy Facebook Verified Badge for instant Instagram likes and followers, Buy Verification Badge, Youtube views and subscribers, TikTok followers, telegram services, and many other smm services. telegram, and many other smm services